Actu PSG

Paris – Ajaccio (5-0) : Les notes complètes [Ligue 1 – 35ème j.]

Homme du match – Mappé (8.5) : Une mi-temps pour se mettre totalement en route, puis l’attaquant français fut encore exceptionnel. Désireux de conserver le titre de meilleur buteur de ligue 1, il a réveillé la seconde mi-temps par ses appels et ses courses dans tous les sens. Sans forcer son talent, l’ancien monégasque a marché sur la rencontre tentant de nombreux gestes techniques, parfois sans réussite.

Paris SG (3-4-3)

Donnarumma (6) : Vigilent sur les attaques adverses, un match sans complication pour le portier italien très sûr de lui ce soir.

Marquinhos (5) : Des envies d’attaques, provocant des errements défensifs. Le Marquinhos très serein a dû mal à se remettre de cette terrible coupe du monde, en espérant qu’il revienne plus en forme l’année prochaine. Pour le reste, son match est très calme, de bonnes relances, et très peu de ballons perdus.

Ramos (7) : L’ancien du Real a été le premier relanceur, on le connaît pour ses qualités balles au pied. Il se paie même le luxe d’une magnigfique transversale amenant le doublé de Mbappé. Beaucoup de séreinité et de calme balle au pied. Un Ramos des grands soirs.

Pereira (6.5) : Le roc parisien. Quelle débauche d’énergie encore une fois ! Il semble être de plus en plus le chaînon manquant de la défense parisienne. Jamais pris à revers, le portugais s’installe par la parole sur le terrain et par ses prestations de grandes qualités. Remplacé par Bitshiabu (70′).

Bernat (5.5) : Pas dans son assiette ce soir, les nombreux centres n’ont pas trouvé preneur. Sérieux dans ses replis défensifs, l’espagnol a manqué de vivacité sur son côté, et les dézonnages constants de Mbappé ne l’ont pas aidé non plus. Souvent se retrouvant en un contre un, il a un peu plus de mal dans ce genre de situation. Remplacé par Zaire Emery (83′).

Ruiz (7) : Un bon match ! Installé dans un fauteuil au milieu du terrain, l’espagnol a enfin pu étaler son talent ! Pas toujours en réussité cette saison, il est à l’origine de belles percées, un but pour venir gratifier un excellent match. L’espoir que celui-ci soit enfin le bon pour le lancer définitivement en ligue 1. Remplacé par Sanches (64′).

Verratti (5.5) : Un peu moins en vue dans ce genre de match très offensif. L’italien se contente de son travail de fond habituel, premier harceleur du porteur du ballon, distillant d’excellentes passes. Un petit défaut dans les duels, pas toujours très juste dans un exercice qu’il adore. Remplacé par Vitinha (64′).

Hakimi (6) : Un très bon match sur son côté, enfin ! Année compliquée pour le latéral marocain, pas toujours bien dans ses baskets. Il a fait tout voir à son vis à vis et s’offre même un joli but. Mais sa très bonne prestation est ternie par un énervement bête qui lui vaut un carton rouge. Le second en trois match !

Messi (6.5) : Très présent dans les attaques, il n’est pas en réussite sur ses frappes. Jamais mis en danger, il s’est amusé dans le jeu léché du PSG ce soir. L’argentin reste un joueur d’exception, capable de caresser le ballon comme personne. Qu’il est merveilleux de le voir jouer encore en ligue 1.

Ekitiké (5) : Mal placé entre les deux monstres devant, le jeune attaquant français a eu du mal à se mettre en route. Mais il a tout doucement trouvé sa place, auteur d’une passe décisive pour Mbappé, une finalité pour un match compliqué. Remplacé par Soler (83′).

Mbappé (8.5) : Voir au-dessus.

Ajaccio (4-3-3)

Sollacaro (3) : Match compliqué pour l’habituel gardien remplaçant. De bonnes sorties, mais sa défense à tellement pris l’eau de toute part, qu’il n’a pas pu faire de miracles. Malgré tout, il réussit à s’interposer à plusieurs reprises. Dommage que le troisième but passe sous son bras !

Diallo (2.5) : Sur son côté, il a pris l’eau de toute part, face à un Hakimi survolté, l’ivoirien a fait de nombreuses courses défensives sans pour autant s’interposer. Cantonné à une tache défensive, harcelé à chacune de ses prises de balles, le pauvre a passé une soirée cauchemardesque sur son côté. Remplacé par Alphonse (71′).

Vidal (3.5) : Le jeune défenseur fut le meilleur de l’arrière garde corse. Volontaire pour aller au combat, le jeune français a  certes, laissé passer quelques erreurs, certainement dues à sa jeunesse et son inexpérience, mais s’interpose à plusieurs reprises sur des ballons chauds. Un élément intéréssant qui aura sans aucun doute sa place en ligue 1 dans le futur.

Avinel (3) : L’ancien clermontois n’a pas réussi à s’imposer ce soir. Cantonné à une défense très basse et à très peu de ballons à relancer, le défenseur n’a pas réussi à prendre de l’épaisseur pour se concentrer sur les appels intérieurs de Mbappé et Ekitiké.

Youssouf (3) : Un peu moins mis à contribution sur son côté face à Bernat moins en jambes, le joueur des Comores a tenté de prendre à plusieurs reprises son couloir pour amener du danger, mais sans réussite, non suivi par ses collègues reclus dans la surface pour tenter de défendre.

Coutadeur (3) : Le monsieur courage de cette équipe a couvert beaucoup de terrain pour tenter de compenser sur ses coéquipiers, mais pas assez à la vue de l’intensité du match. L’âge se faisant, il a perdu beaucoup d’influence au cours du match et n’a pas pu prendre le jeu à son compte. Remplacé par Soumano (63′).

Mangani (3.5) : Beaucoup moins organisateur qu’à son habitude, l’ancien d’Angers n’a pas eu l’influence nécessaire pour sortir les ballons correctement. Une jolie reprise de volet à mettre à son actif passant à côté de la cage parisienne. Expulsé après son altercation avec Hakimi.

Marchetti (3.5) : Grosse débauche d’énergie, des montées offensives et de l’envie défensivement. Mais il est trop juste techniquement pour venir s’imposer. De nombreux duels perdus, une belle percée dans la surface adverse pour un tir contré. Un match frustrant à l’image de la saison.

Barreto (3) : Que ce fut dur d’être attaquant à l’AC Ajaccio ce soir. Pour toucher des ballons, il fallait se trouver loin de la surface adverse. Des compensations sur son côté pour aider, mais de trop nombreuses pertes de balles.

Spadanuda (3) : Un peu plus solide dans les duels, le suisse a lui aussi eu beaucoup de difficultés à se projeter vers l’avant. Dézonnant pour tenter de lancer des attaques éclairs mais en vain. Il s’est éteint pour le reste du match. Remplacé par Chegra (63′).

El Idrissy (4) : De l’envie et du combat pour décrire ce jeune joueur issu du centre de formation corse. Il n’a pas hésité à aller au charbon, de se battre pour s’interposer, mais face à la muraille parisienne il fut trop juste. Des progrès pour le meilleur buteur d’Ajaccio cette année, un niveau certainement suffisant pour se trouver une place en ligue 1 dans les années qui arrivent. Remplacé par Nouri (64′).

Faire partie d’une communauté active de supporters du PSG vous intéresse ? Rejoignez toute de suite notre page et groupe Facebook par un simple clic sur le bouton “suivre la page” ci-dessous :

Source : hommedumatch.fr

Lire l’article entier

Bouton retour en haut de la page