Actu PSG

Paris – Lorient (0-0) : Les notes complètes [Ligue 1 – 1ère j.]

Homme du match – Mvogo (7) :  Le gardien lorientais fut une muraille ! Déjà très performant l’année précédente malgré sa longue blessure, il est auteur de plusieurs parades décisives. Serein sur sa ligne, il est souverain dans les airs, n’hésitant pas à faire des sorties pour rassurer ses défenseurs sous pression ce soir. On espère le voir en forme physique toute la saison !

Paris Saint Germain (4-3-3)

Donnarumma (5) : Une reprise très calme pour le portier italien, pas beaucoup d’arrêts à effectuer. On note quand même une alerte suite au poteau lorientais en première mi-temps. Reprise en douceur dans les cages parisiennes!

Hakimi (6.5) : Beaucoup d’énergie dépensée sur son côté. Le marocain n’a eu de cesse de prendre son couloir pour amener du danger. Dynamiteur d’un jeu parisien parfois mou, l’ancien de l’Inter Milan repart sur des bases très hautes, après une fin de saison compliquée du côté de la capitale.

Pereira (5) : Placé en défense centrale, le portugais donne toujours beaucoup de satisfaction. Constant, très physique, bon de la tête, le parisien ne manque pas de qualité. Mais avec ce jeu parisien très haut, il souffre dans la couverture de la profondeur et dans la pointe de vitesse un peu faible.

Skrinar (5.5) : Première sérieuse pour la recrue parisienne, alors que l’on attendait son arrivée à l’hiver dernier, l’ancien de l’Inter Milan a fait le boulot en défense centrale, sa taille et son jeu de tête donnent aussi une nouvelle solution sur coup de pied arrêté. A revoir.

Hernandez (5) : Revenu d’une longue blessure, l’ancien bavarois réalise une partie correcte. Il manque encore de punch pour être une option intéressante sur le côté gauche. Pas vraiment présent sur les phases offensives, il couvre bien défensivement, mais manque de se faire avoir par Faivre sur une intervention un peu rugueuse. Remplacé par Marquinhos (82′).

  Vitinha (6) : Libéré, le milieu portugais se découvre une nouvelle vie dans un rôle plus offensif. Electron libre dans le milieu à trois, le parisien ne manque pas d’être une solution en proposant toujours. Aimant à ballons et première rampe offensive parisienne, il manque encore un peu d’automatisme sur le début de saison, mais les premières promesses semées sont plus qu’intéréssantes. Remplacé par Ruiz (68′).

Ugarte (6.5) : Le jeune milieu venu du spotting fut infranchissable. Impactant dans les duels, il ne manque pas de donner de sa personne, son jeu parfois un peu trop physique provoque du déchet, mais dans le style caractéristique sud américain il apporte un vent de fraîcheur dans un milieu trop stéréotypé ces dernières années. On ne demande qu’à le revoir !

Zaïre-Emery (6) : Le très jeune espoir parisien a encore prouvé tout son talent et le potentiel qu’il a. Bon dans ce milieu à trois modulable, le titi n’a pas manqué son entrée en jeu, il a une belle carte à jouer cette saison, avec un Luis Enrique qui laisse la place aux jeunes.

Lee (5.5) : Le transfuge de Mallorca fut très remuant en première mi-temps, proposant beaucoup de solutions balle au pied. Du déchet assez logique à la vue de la configuration du jeu. Sa jeunesse lui fait encore faire de nombreuses erreurs, mais le potentiel est là. Remplacé par Ekitiké (82′)

Asensio (5) : Moins en vue, l’ancien du Real dut un peu en retrait ce soir. Pas toujours au point dans le jeu de possession parisien.Il s’efface tout le long du match avant de sortir pour Soler à la 69′.

Ramos (5.5) : Véritable attaquant de surface, le joueur prêté par le Benfica a pesé sur la défense lorientaise. En revanche, il n’a pas réussi à se faire au jeu parisien. Pas encore au point, il fut dangereux sur les centres et les ballons dans la surface. On regreterra quand même que les parisiens ne se soient pas plus appuyé sur lui.

Lorient (5-4-1)

Mvogo (7) : voir au-dessus.

Kalulu (4.5) : Que ce fut dur de se mettre en place ! Débordé par la possession totale des parisiens en première mi-temps, il n’a pas eu le temps de respirer. Le moindre ballon récupéré était tout de suite perdu. Une seconde mi-temps un peu plus sereine.

Meité (5) : Très sérieux dans ses prises de balles et ses placements, le jeune ivoirien a marqué des points ce soir. Très souverain dans les duels aériens, il n’a pas hésité à faire profiter de sa taille et de son aisance au pied.

Laporte (6) : Grand chef de l’arrière garde lorientaise, l’ancien clermontois n’a pas touché énormément de ballons, à la vue de la possession basse de son équipe, mais son implication dans la défense impeccable de son équipe fut irréprochable.

Talbi (6) : Révélation de la défense la saison dernière, le tunisien venu du Rubin Kazan prouve ce soir encore son envie de bien faire, sa détermination et ses actions pleines de confiance. A l’image de son équipe, très courageux et besogneux.

Le Goff (4) : Que ce fut dur en première mi-temps ! En face à face avec le virevoltant Lee, le défenseur lorientais n’a pas beaucoup réussi à sortir la tête de l’eau. Il est plus présent et va beaucoup mieux quand son vis à vis baisse en intensité. Remplacé par Yongwa (79′).

Makengo (3) : L’ancien milieu de l’Udinese n’a pas réussi à trouver la bonne carburation ce soir. Perdu par le pressing incessant parisien, pas mis à l’aise par ses partenaires absents des débats au milieu de terrain, submergé par l’impact parisien. Une première à oublier. Remplacé par Ponceau (59′), bien plus tranchant.

Abergel (6) : Le seul à surnager ce soir. L’expérimenté milieu n’a pas cessé ses efforts pour faire respirer son équipe quand les parisiens ont eu de longues séquences de possession de la balle. On notera cette contre attaque se terminant par un tir sur le poteau.

Faivre (3.5) : A nouveau prêté, le désormais ancien lyonnais n’a pas réussi à se faire de la place sur son côté, pourtant face à un groupe parisien très haut, il a eu des espaces à croquer. Trop tendre, il va devoir aussi se créer des nouvelles affinités techniques depuis le départ d’Enzo LeFée.

LeBris (3) : Pas plus présent que son homologue de l’autre côté, le pur produit du centre de formation lorientais n’a pas réussi à s’imposer en première mi-temps. La seconde a prouvé par séquences une belle aisance technique.

Dieng (2) : Certe il n’a pas été aidé par le jeune ultra défensif de son équipe et les presque 80% de possession de l’adversaire. mais l’ancien marseillais n’a jamais pris la profondeur pour créer du danger. Il passe totalement à côté de son match. Même en seconde mi-temps lorsque son équipe a retrouvé un peu d’allant offensif. Remplacé par  Koné (59′).


Faire partie d’une communauté active de supporters du PSG vous intéresse ? Rejoignez tout de suite la #TeamPSG sur Facebook par un simple clic sur le bouton “suivre la page” ci-dessous :

Source : hommedumatch.fr

Lire l’article entier

Bouton retour en haut de la page